Tognetti : des luminaires poétiques et aériens…


Déco, Vidéos / vendredi, mars 23rd, 2018

Je suis ravie de te présenter aujourd’hui une nouvelle créatrice de talent. Si comme moi, tu aimes la déco, tu es certainement sensible à la lumière. Un intérieur bien éclairé, ça change tout. On pose une ambiance, une atmosphère, une chaleur, un bien-être. Je préfère d’ailleurs mille fois les lumières indirectes aux plafonniers qui si ils éclairent de manière efficace manquent à mon sens de charme. C’est pourquoi, j’ai eu envie de te parler de Marie-laure Tognetti et de ses luminaires aux formes aériennes. La première fois que j’ai vu ses créations, j’ai directement pensé à des nuages, du coton, des choses tellement légères qu’elles flottent dans les airs et j’aime ça.

Cela fait deux ans que Marie-Laure crée des luminaires. Après avoir passé un diplôme d’art thérapie, elle a travaillé avec des personnes souffrant d’Alzheimer, accompagné des personnes en fin de vie et c’est ces rencontres qui lui ont permis de se connecter avec la lumière, celle qui brille à l’intérieur de nous et qui fait notre force. Si elle devait décrire ses créations en 3 mots, elle parlerait de légèreté, de poésie et de douceur. C’est exactement le ressenti que j’ai quand j’observe son travail.

J’ai eu la chance de recevoir l’une de ses pièces, une superbe lampe en forme de cube qui s’intègre parfaitement à mon intérieur. La première chose qui m’a frappée en la déballant, c’est le soin pris pour la réalisation, cette lampe est faite avec amour et ça se voit. Le papier washi, qui la compose, surprend par une impression de force et de fragilité. Il est très beau, il donne envie de le toucher. Pour ma lampe, il revêt un aspect qui me plaît beaucoup, il a des petits trous éparpillés et de différentes grandeur qui lui donnent un aspect très organique, presque comme un tissu du corps humain. C’est très agréable quand on allume la lampe car la lumière passe de deux façons : de manière directe à travers ces petites ouvertures et de manière diffuse à travers le papier. Ça me séduit…

Le papier washi est un papier artisanal et traditionnel japonais fait à la main dans de petites entreprises. À la fois fin et solide, il laisse suffisamment de transparence pour diffuser la lumière tout en douceur. Il rappelle d’ailleurs à Marie-Laure la fragilité robuste de notre peau, il est l’enveloppe qui protège notre lumière intérieure. Inspirée par la nature et les formes qui l’entourent, elle a souvent une idée de départ bien précise mais le papier la guide ensuite ailleurs.

Le prix de ses lampes varie selon le papier utilisé, le temps passé à la fabrication et la taille de la pièce, la fourchette s’étend de 40 à 800 euros. Le temps passé sur chaque luminaire est variable, pour une pièce de 40cm x 40cm, il faut compter 4 à 5 jours, temps de séchage compris. Pour les grandes pièces, cela peut prendre jusqu’à 15 jours. Marie-Laure travaille en pièce unique ou en toute petite série, c’est quelque chose d’important pour elle. Elle peut également faire des commandes personnalisées, il suffit simplement de la contacter.

Pour la suite, Marie-Laure compte continuer à développer sa marque afin de faire davantage connaître son travail. Elle souhaite également développer le concept d’atelier à domicile en plus des ateliers itinérants déjà proposés dans des lieux pouvant accueillir des groupes.

Si son travail, te plaît, n’hésite pas à aller jeter un œil sur son site : https://www.tognetti-luminaires.com/

En ce moment, il y a -10% sur son e-shop !

Je te mets également ses réseaux sociaux :

Dans ma dernière vidéo, je te montre mes plus belles lampes, tu pourras d’ailleurs admirer celle que Marie-Laure m’a envoyée…

Et toi ? Tu aimes la déco et les lampes d’ambiance ? N’hésite pas à m’en parler dans les commentaires.

 

 

Une réponse à « Tognetti : des luminaires poétiques et aériens… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *