L’Atelier Maka : le charme de la simplicité…

© L’Atelier Maka

 

Dans cet article, j’ai envie de te présenter une jeune créatrice de bijoux pleine de talent qui lance tout juste sa marque. Pour moi, c’est un véritable plaisir de rencontrer une artisane à ses débuts et de lui donner l’occasion de gagner un peu en visibilité. C’est pourquoi, j’ai choisi de la laisser te présenter son travail qu’elle décrit avec cœur et passion, deux qualités qu’on ne peut qu’apprécier…

 

1. Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Maëva et je suis Conseillère en immobilier.
Je réside dans les Landes, un département que j’affectionne particulièrement par ses cultures, ses plages et ses Landais si chaleureux.

 

2. Où peut-on vous suivre ? Instagram ? Facebook ?...

Je me lance à peine donc pour l’instant je n’ai qu’un compte Instagram et une page Facebook pour me contacter et passer commande. Pour les deux réseaux on me retrouve sous le même intitulé : L’Atelier Maka.

 

3. Quand et comment avez-vous commencé la création de bijoux ?

J’ai commencé à tout hasard il y a quelques mois : un besoin de créer, de m’évader de mon job comportant beaucoup de pression et de responsabilités. J’ai toujours eu un côté créatif depuis petite, je suis une vraie “nana” adorant les bijoux, j’ai même été vendeuse à domicile pour une marque de bijoux toulousains pendant un petit moment. C’est donc arrivé comme une évidence qu’il fallait que je fasse mes propres bijoux. Tous les modèles visibles actuellement sur ma page sont des modèles initialement créés pour moi, que je ne pensais pas montrer. Mais après quelques demandes dans mon entourage : mon homme, puis mon frère et ma belle-sœur m’ont poussée à me lancer et à montrer mes créations. L’Atelier Maka est né…
“L’Atelier” car c’est mon petit endroit à moi, où je laisse libre cours à mon imagination, « MA » pour les deux premières lettres de mon prénom et « KA » pour les deux premières du surnom de mon homme. Je ne suis pas allée chercher bien loin mais cela représente bien mes bijoux, ça me représente !

 

© L’Atelier Maka

4. Travaillez-vous seule ?

Je travaille seule mais mon homme (commercial également) prend plaisir à m’aider, me conseiller pour les publications, et me donner son avis sur les nouveaux modèles. Il est mon « directeur communication » comme il aime dire et cela me plait car c’est un nouveau projet dans lequel il me soutient à 100% et j’ai encore besoin d’être rassurée sur mes créations.

 

5. Quels matériaux utilisez-vous ?

J’utilise plusieurs matériaux. La majorité de mes créations sont en argent 925, en Gold Filled 14 carats, Swarovski et perles Miyuki Delicas.
Mais parfois je n’arrive pas à trouver le matériau correspondant à mon idée, ou bien il est bien trop onéreux et donc je prends des matériaux en laiton doré ou argenté. Je précise les matériaux sur ma page Facebook, le but étant d’être la plus transparente possible.

 

6. Où puisez-vous votre inspiration ?

Mes inspirations sont diverses. J’adore créer, je m’éclate totalement en faisant cela. Soit je vais voir une personne et en échangeant avec elle, je trouve une idée de bijou lui correspondant donc il faut vite que je le dessine, soit une situation, un motif, un évènement…
Lorsque je suis un peu plus en manque d’inspiration, je me pose dans mon atelier, je regarde les fournitures que j’ai, j’essaie, et généralement je trouve…. Je fais ces bijoux avant tout avec mon cœur, mon ressenti, mes émotions, mes intuitions et je fais des bijoux qui me plaisent, que je pourrais porter aisément.

 

7. Quelle est la fourchette de prix pour un bijou ?

Mes bijoux coûtent entre 5€ et 30€.

 

Comme tu peux le voir sur la photo, Maëva m’a envoyé une paire de boucles d’oreilles WOOD vendues 8 euros ainsi que le collier DISCRET dans la teinte paradise vendu 10 euros. L’un comme l’autre sont super jolis, fins et discrets. L’avantage, c’est que ça se porte avec tout et c’est tellement mignon qu’il n’y a pas besoin d’en faire des tonnes. Une touche de bois, un cristal Swarovski et me voilà élégante pour la journée ou la soirée ! J’aime aussi beaucoup le rappel géométrique des deux bijoux, les facettes donnent une évidence, une pureté aux formes. C’est chic et épuré.

 

8. Combien de temps prend la réalisation d’une paire de boucles d’oreilles et d’un collier ?

Tout dépend du modèle, de sa complexité et de mon habitude à faire certaines manipulations ou pas.
Pour les modèles qui me prennent le plus de temps, je peux mettre jusqu’à 2 heures pour la confection d’un bijou.

 

9. Passez-vous uniquement par Facebook et Instagram pour les ventes ?

Pour l’instant oui, je ne passe que par ces deux réseaux sociaux. J’espère que cette activité se développera et je créerai à ce moment-là un site internet.

 

10. Avez-vous des projets pour la suite ? Votre site web ? De nouvelles idées de créations ? 

J’aimerais effectivement pouvoir créer un site marchand, pouvoir lancer L’Atelier Maka à plus grande échelle, mais je n’en suis pas encore là. J’ai des demandes particulières, des personnes qui aimeraient que je confectionne un bijou à partir d’un petit objet familial, une future mariée m’a demandé également de lui confectionner sa parure pour le jour J.
Je suis ouverte à tout, dans la mesure de mes compétences actuelles. Cela nourrit mon inspiration, et je suis touchée et heureuse de voir la confiance que ces personnes placent en moi. Rien que pour eux, pour les remercier d’y croire, j’ai envie de développer encore plus L’Atelier Maka
Je songe à la demande de quelques personnes de lancer une nouvelle gamme de bijoux bien spécifique. Je n’en dis pas plus, je garde la surprise ! Dans tous les cas, mes créations continueront de me ressembler.

 

J’espère que cette interview t’a plu et qu’elle t’aura permis de plonger dans l’univers de L’Atelier Maka ! Si tu es séduit(e), n’hésite pas à faire un tour sur l’Instagram et le Facebook de Maëva, tu y découvriras encore d’autres créations plus charmantes les unes que les autres !

Je te poste ma dernière vidéo dans laquelle je te partage mes favoris du mois de mars. Sans surprise, je te parle de Maëva et je porte ses beaux bijoux. Je te laisse découvrir ça…

Tognetti : des luminaires poétiques et aériens…

Je suis ravie de te présenter aujourd’hui une nouvelle créatrice de talent. Si comme moi, tu aimes la déco, tu es certainement sensible à la lumière. Un intérieur bien éclairé, ça change tout. On pose une ambiance, une atmosphère, une chaleur, un bien-être. Je préfère d’ailleurs mille fois les lumières indirectes aux plafonniers qui si ils éclairent de manière efficace manquent à mon sens de charme. C’est pourquoi, j’ai eu envie de te parler de Marie-laure Tognetti et de ses luminaires aux formes aériennes. La première fois que j’ai vu ses créations, j’ai directement pensé à des nuages, du coton, des choses tellement légères qu’elles flottent dans les airs et j’aime ça.

Cela fait deux ans que Marie-Laure crée des luminaires. Après avoir passé un diplôme d’art thérapie, elle a travaillé avec des personnes souffrant d’Alzheimer, accompagné des personnes en fin de vie et c’est ces rencontres qui lui ont permis de se connecter avec la lumière, celle qui brille à l’intérieur de nous et qui fait notre force. Si elle devait décrire ses créations en 3 mots, elle parlerait de légèreté, de poésie et de douceur. C’est exactement le ressenti que j’ai quand j’observe son travail.

J’ai eu la chance de recevoir l’une de ses pièces, une superbe lampe en forme de cube qui s’intègre parfaitement à mon intérieur. La première chose qui m’a frappée en la déballant, c’est le soin pris pour la réalisation, cette lampe est faite avec amour et ça se voit. Le papier washi, qui la compose, surprend par une impression de force et de fragilité. Il est très beau, il donne envie de le toucher. Pour ma lampe, il revêt un aspect qui me plaît beaucoup, il a des petits trous éparpillés et de différentes grandeur qui lui donnent un aspect très organique, presque comme un tissu du corps humain. C’est très agréable quand on allume la lampe car la lumière passe de deux façons : de manière directe à travers ces petites ouvertures et de manière diffuse à travers le papier. Ça me séduit…

Le papier washi est un papier artisanal et traditionnel japonais fait à la main dans de petites entreprises. À la fois fin et solide, il laisse suffisamment de transparence pour diffuser la lumière tout en douceur. Il rappelle d’ailleurs à Marie-Laure la fragilité robuste de notre peau, il est l’enveloppe qui protège notre lumière intérieure. Inspirée par la nature et les formes qui l’entourent, elle a souvent une idée de départ bien précise mais le papier la guide ensuite ailleurs.

Le prix de ses lampes varie selon le papier utilisé, le temps passé à la fabrication et la taille de la pièce, la fourchette s’étend de 40 à 800 euros. Le temps passé sur chaque luminaire est variable, pour une pièce de 40cm x 40cm, il faut compter 4 à 5 jours, temps de séchage compris. Pour les grandes pièces, cela peut prendre jusqu’à 15 jours. Marie-Laure travaille en pièce unique ou en toute petite série, c’est quelque chose d’important pour elle. Elle peut également faire des commandes personnalisées, il suffit simplement de la contacter.

Pour la suite, Marie-Laure compte continuer à développer sa marque afin de faire davantage connaître son travail. Elle souhaite également développer le concept d’atelier à domicile en plus des ateliers itinérants déjà proposés dans des lieux pouvant accueillir des groupes.

Si son travail, te plaît, n’hésite pas à aller jeter un œil sur son site : https://www.tognetti-luminaires.com/

En ce moment, il y a -10% sur son e-shop !

Je te mets également ses réseaux sociaux :

Dans ma dernière vidéo, je te montre mes plus belles lampes, tu pourras d’ailleurs admirer celle que Marie-Laure m’a envoyée…

Et toi ? Tu aimes la déco et les lampes d’ambiance ? N’hésite pas à m’en parler dans les commentaires.

 

 

Martel & Enclume : la magie des bijoux de la fée Morgane…

 

On se retrouve aujourd’hui pour parler de féerie, de traditions et de légendes bretonnes car c’est de là que vient la créatrice dont je souhaite te parler aujourd’hui. Elle porte le doux prénom de Morgane (tiens, une référence aux légendes arthuriennes…) et c’est elle qui est à l’origine de la marque Martel & Enclume. Très manuelle, elle a toujours fabriqué plein de petites choses : décorations, bijoux,… Mais c’est après un Master en Sciences Sociales qu’elle décide de lancer une première boutique sur A Little Market avant de devenir professionnelle et d’ouvrir son propre siteSon inspiration, elle la puise dans la Bretagne et ses légendes celtes. Quand elle me parle de ses balades en forêt ou le long des falaises, je reste rêveuse… Elle se laisse également influencer par ses lectures, l’artisanat médiéval, la musique ou encore sa famille.

 

© Martel & Enclume

 

Elle travaille les pierres fines : labradorite, améthyste, quartz… qu’elle sélectionne méticuleusement. Certaines de ses pierres sont même gravées par ses soins. Depuis peu, elle réalisé également des cabochons en résine qui renferment des petits bouts de nature. Ses sertis en cuivre, argent, laiton ou bronze sont travaillés selon la méthode ancestrale du tissage de fils ou wire wrapping. Elle met un point d’honneur à réaliser un maximum de choses elle-même et ce à chaque étape de la fabrication du bijou. On peut donc réellement parler d’artisanat et c’est ce qui me charme. Quand un créateur prend la peine d’essayer de réaliser au maximum l’entièreté du bijou, je pense que ça mérite d’être souligné.

Morgane m’a confectionné une parure dans les tons bleus avec une labradorite en pendentif, des boucles d’oreilles ornées de perles en lapis-lazuli et un bracelet orné de perles en lapis-lazuli et aigue-marine. Autant te dire que quand j’ai ouvert mon colis, j’avais des étoiles dans les yeux. Les pierres sont superbes et le travail du métal de Morgane suscite toute mon admiration. Vraiment, c’est une belle rencontre et je m’estime chanceuse de pouvoir te la présenter aujourd’hui.

 

 

Comme tu t’en doutes, le temps de fabrication de ses bijoux est très variable. Cela peut aller de quelques heures à quelques semaines selon la complexité de la pièce ou si il s’agit d’une commande personnalisée. Car oui, en plus des modèles uniques présents sur sa boutique, tu peux la contacter pour une demande spéciale. Elle en fait d’ailleurs très régulièrement. Si ça t’intéresse, tu peux lui envoyer un message via Facebook ou sur sa boîte mail marteletenclume@gmail.com.

Pour le budget, compte 30 à 40 euros pour la plupart des pièces présentes sur sa boutique. Prévoie un budget plus large pour des pierres spéciales ou une création sur mesure.

 

 

Si comme moi, tu es séduit(e) par la magie, la féerie, le savoir-faire traditionnel et les belles pierres, l’univers de Morgane te plaira sans aucun doute. D’ailleurs, j’y pense, n’hésite pas à lui dire que tu viens de ma part, si tu décides de lui faire une commande, je suis certaine qu’elle sera ravie.

L’article t’a plu ?  Tu peux le partager et/ou me laisser un petit commentaire, je me ferai un plaisir de te répondre.

 

Je te mets le lien vers ma dernière vidéo dans laquelle je porte la parure que Morgane m’a confectionnée !

 

Je me fais tatouer un Pokémon par Lunie Chan !

 


Je suis ravie de te retrouver pour te parler de mon dernier tatouage. Tu le sais peut-être mais ce n’est pas la première fois que je parle tatouage sur ma chaîne, après tout j’en ai déjà 8 des tattoos… J’ai donné des conseils, parlé de symbolique et cette fois je t’emmène avec moi pour te montrer concrètement comment s’est passée ma séance tatouage.

* Si mes autres vidéos tatouage t’intéressent, je te mets le lien vers ma chaîne et la playlist concernée.  

J’ai choisi de me faire tatouer un Evoli sur le poignet, mon premier tatouage en couleur. Ça faisait un moment que j’y pensais mais il fallait que je trouve la bonne personne. Lunie Chan a cet univers manga, mignon et très coloré qui correspond parfaitement à ce que je voulais. J’ai voulu me faire tatouer un Evoli dans sa forme originelle non encore évolué car j’aime l’idée de la chrysalide qui peut se transformer en plein de choses. Les taches de couleur représentent d’ailleurs les différentes évolutions possibles. Ce pokémon, c’est un peu moi et je peux devenir ce que je veux. 

Source : https://bulbapedia.bulbagarden.net/wiki/Eeveelution
Source : http://www.pokepedia.fr/Evoli
 
Lunie Chan (Joannie de son vrai prénom) reçoit dans son salon de tatouage : Coup de Foudre Tattoo situé à Liège. Moi, je viens de Bruxelles donc ce n’est pas à côté de chez moi mais quand on veut vraiment quelque chose on se déplace. Et après avoir été tatouée par elle, je peux te dire que ça en vaut vraiment la peine. Elle est adorable, douce, drôle et son travail est impeccable. J’ai d’ailleurs déjà prévu de retourner la voir d’ici quelques mois…
 
Au niveau de l’élaboration du projet, ça s’est fait très simplement. On s’est vues une première fois parce que j’étais à Liège et que par hasard, le studio se trouvait à deux pas de l’endroit où je me trouvais ce jour-là. Joannie était très enthousiaste à l’idée de faire ce tatouage. J’ai pris son contact et on a continué à échanger par mail pour affiner le projet et comprendre mes envies. Elle est très à l’écoute et dit clairement ce qu’il est possible de faire ou non, elle m’a vraiment guidée, je me suis sentie en confiance et lors de la découverte du dessin le jour J, j’étais confiante, je savais qu’il me plairait. Je ne me suis pas trompée. 
 
Si toi aussi tu aimerais te faire tatouer et que tu cherches une excellente tatoueuse en Belgique et bien c’est sans hésiter que je te recommande Lunie Chan, tu ne seras pas déçu(e). 
 
Si tu veux découvrir son travail…
 
 
Le studio de tatouage…
 
 
Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le commenter et à le partager. 

Recettes vegan/glutenfree : gâteau au chocolat et cakes salés pour mes 30 ans !


À l’occasion de mes 30 ans, je t’ai fait une vidéo dans laquelle je te montre ma déco de fête, mon maquillage, ma coiffure mais surtout des recettes de cuisine vegan et glutenfree

Elles ont été testées et approuvées par mes invités, c’est pour ça que je te les partage, fais-en bon usage ! 

 



* Moëlleux au chocolat (pour environ 12 personnes) végétalien & sans gluten

Ingrédients

  • 100 g de sucre de canne blond 
  • 2 sachets de sucre vanillé 
  • une pincée de sel
  • 220 g de farine de riz brun
  • 40 g de fécule de maïs
  • 100 g de cacao en poudre type “le chocolat” de Nestlé
  • 2 c. à café de bicarbonate alimentaire
  • 40 g de noix de coco râpée 
  • 500 ml de lait de soja
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 100 g de tofu soyeux
  • 100 ml d’huile de tournesol
  • glaçage noir vahiné
  • déco coco râpée et sucre impalpable

Recette

1) Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante).
2) Dans un bol, mélanger le lait de soja et le vinaigre de cidre puis laisser poser 5 bonnes minutes.
3) Y rajouter le tofu soyeux et l’huile de tournesol.4) Dans un saladier, mélanger la farine, la fécule, le cacao, la noix de coco, le sucre, le bicarbonate et la pincée de sel.
5) Y verser la préparation liquide et mélanger vigoureusement (au fouet c’est mieux pour éviter les grumeaux).
6) Prendre un moule d’environ 24cm de diamètre, le graisser avec de la matière grasse végétale et y verser la pâte.
7) Laisser cuire 45 minutes.
8) Laisser refroidir avant de démouler.
9) Faire fondre le glaçage au bain-marie avant de recouvrir le cake.
10) Tant que le glaçage est humide, saupoudrer de coco râpée et de sucre impalpable.
11) Laisser au frais pendant au moins 2h avant de servir. 

* cette recette est inspirée de : http://auvertaveclili.fr/gateau-moelleux-tout-chocolat-sans-gluten-vegan/
 



* Cakes salés à différents parfums (+ alternatives végétalienne et sans gluten)

Ingrédients

  • 180g de farine (*normale ou de riz)
  • 1 sachet de levure sèche
  • 3 oeufs (*ou 6 cuillères à café de no egg – substitut à l’œuf)
  • 40 g de fécule de maïs
  • 13 cl de lait (*normal ou de riz)
  • 10 cl d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel et de poivre

Pour la garniture (au choix)

  • 100g de lardon + 1 buche de chèvre (coupée en petits dés)
  • 100 g de tomates séchées + 1 poignée de pignons de pin
  • 100 g de feta (coupée en petits dés) + basilic frais haché 
  • 100g d’olives

* assaisonnement selon tes préférences : basilic, ail, herbes de Provence, persil, thym.

Recette

1) Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante).
2) Mélanger la farine et la levure dans un saladier.
3) Y rajouter les œufs, le lait et l’huile d’olive. 
4) Assaisonner.
5) Ajouter la garniture et mélanger. 
6) Graisser le moule à cake avec du beurre (*ou de la matière grasse végétale).
7) Faire cuire 45 minutes au four.
8) Laisser refroidir avant de démouler. 
 

Si jamais tu testes, n’hésite pas à me dire en commentaire ce que tu en penses.

Wistitee : des t-shirts Alice au Pays des Merveilles, Harry Potter, Pokémon et bien d’autres !

 
Je ne sais pas si tu l’as vu mais j’ai sorti une vidéo reprenant mes favoris pour les mois d’octobre et de novembre. Pour cette revue, j’ai choisi de te présenter de la beauté bien sûr mais pas que… car même si j’adore le maquillage, j’ai également des coups de cœur dans d’autres catégories. Pour les découvrir, je t’invite à regarder ma vidéo. À noter que toutes les références de ce que je présente se trouvent dans la barre d’info de la vidéo
——————–
 
 
Mais dans cet article, j’aimerais revenir un peu plus en détail sur l’un de mes favoris. Il s’agit de la marque Wistitee. Une jeune entreprise belge et dynamique qui fabrique des t-shirts. J’ai eu la chance de rencontrer son équipe lors du festival de la Grande Ourse à Andenne. Je suis tombée sur leur stand et ai été directement attirée par ce qu’ils proposaient. 
Faut dire aussi qu’en tombant sur le Cheshire cat, je ne pouvais qu’être séduite. J’ai directement remarqué la qualité du tissu : 100% coton prérétréci pour éviter les mauvaises surprises au lavage – et des dessins soignés : des sérigraphies de qualité  en édition limitée. Le principe est simple, le design ayant récolté le plus de votes (des bananes) sera proposé à la vente pendant 72h seulement. Une fois ce délai dépassé, le t-shirt n’est plus disponible sur le site (même si on peut encore voter pour qu’il soit réimprimé). Ça permet de produire des quantités plus justes et donc sans doute d’éviter au maximum les invendus. Il est malgré tout possible de trouver d’anciens designs sur leur stand lors des ventes en festival par exemple.
C’est un principe que j’aime beaucoup, il y a sans cesse de la nouveauté et le public peut voter pour ce qu’il veut voir imprimé sur les t-shirts. En plus, si tu te sens l’âme d’un artiste, tu peux proposer tes dessins et peut-être qu’ils seront retenus dans les futurs designs. Selon moi, c’est une excellente idée d’avoir pensé à impliquer le public dans le choix et la création des vêtements. 

 

 

Si pour les cadeaux de Noël, tu manques d’idées, je te conseille de faire un tour sur leur site www.wistitee.com. Tu trouveras certainement de quoi satisfaire toute la famille. Car les modèles sont pensés pour homme, femme et enfants et la coupe est très sympa. Pokémon, Alice au Pays des merveilles, Sailor Moon, Harley Quinn, Harry Potter, Retour vers le futur… il y a de tout pour tous les goût et à des prix très abordables. Compte 15,90 euros pour un t-shirt. Et peu importe où tu habites, ils livrent dans le monde entier
 
J’espère que mes favoris te plairont, en particulier la marque Wistitee qui m’a totalement convaincue. 
* Pssssst : tu peux aussi les rejoindre sur instagramtwitterfacebook
et t’abonner à la newsletter pour connaître les nouveautés et le design du moment 

Faire des costumes/cosplay soi-même sans se ruiner



 
Hello toi ! 
 
J’espère que tu as passé un joyeux Halloween. Tout le monde ne le fête pas forcément mais pour moi c’est l’occasion d’exercer mes talents de couturière et d’incarner un de mes personnages préférés sans trop me taper la honte.
 
 
 
Cette année j’ai choisi d’incarner Daenerys Targaryen, peut-être as-tu vu ma vidéo à ce sujet ? Si ce n’est pas le cas, je t’invite à la découvrir pour voir le total look : mon costume, ma coiffure et mon maquillage. 
 
Si comme moi, tu aimes te lancer des challenges et faire tes costumes plutôt que de les acheter tout fait, tu as bien raison car c’est pas si sorcier que ça. Du tissu, une machine à coudre, un patron et te voilà paré(e) pour réaliser la tenue de tes rêves. D’ailleurs, figure-toi que les patrons des costumes de Game of Thrones sont assez faciles à trouver sur ebay : patron 7154 Burda (pour la cape) et patron M6941 McCALL’S (pour la tunique et la jupe).
 

 

 
Tu remarqueras que j’ai fait mon costume mais aussi celui de mon chéri. Comme j’étais Daenerys, il était mon Jon Snow (lui n’avait pas besoin de perruque). Pour le sien, j’ai créé moi-même le patron, tu peux aussi le faire si tu es à l’aise en couture, avec un peu de pratique il devient facile de créer ses propres tenues. 
 
 

 

Pour lui, j’ai fait une cape noire (basée sur le même modèle que la mienne) avec de la fausse fourrure en plus sur les épaules. Je lui ai aussi fait une tunique en faut cuir avec une ceinture à laquelle j’aurais bien mis la réplique de l’épée, malheureusement elle est en rupture de stock partout… Je lui ai aussi fait des poignets de force en faux cuir lisse et des jambières en fausses fourrure. Le tout tenant grâce à de la corde et des œillets, ça fait plus médiéval et ça évite les couture. 

 

Si tu te demandes où j’ai trouvé tout ce beau tissu, et bien c’est ici : 
 
 
Le site etissus propose de superbes tissus d’excellente qualité à des prix très abordables. Je connaissais Les Tissus du Chien Vert mais ils ne proposent rien de vraiment spécifique aux costumes et puis les prix sont très élevés. Et honnêtement, pour un costume d’Halloween ça ne vaut pas la peine de dépenser des fortunes pour quelque chose qui ne convient que moyennement. Donc je suis tombée sur etissus et ce qu’ils proposaient convenait parfaitement à ce que je recherchais: panne de velours, faux cuir à impression écailles de dragon, du lycra scintillant, etc. 
 
Comme je le dis sous ma vidéo, j’ai un partenariat avec eux, dans le sens où j’ai eu une ristourne sur ma commande. Cela n’empêche pas mon objectivité vis-à-vis du site, j’ai payé ma commande, j’avais de toute manière prévu de commander chez eux, c’est même moi qui les ai contactés pour leur proposer un partenariat. Et puis, je pense que les images parlent d’elles-mêmes concernant la qualité et la beauté des tissus. 
Et voilà, tu connais à présent tous mes secrets pour réaliser de beaux costumes pour Halloween, le carnaval, une pièce de théâtre, etc. 
 
Et toi, en quoi t’es tu déguisé(e) pour Halloween ? Toi aussi, tu réalises tes costumes toi-même ? 
 
À très vite ! 
 
Sidjie

Personnalise ton bureau !

 

Hello toi ! 
Tu es de retour sur mon blog ? Je ne sais pas si tu le sais mais hier j’ai sorti une vidéo DIY dans laquelle je te propose de personnaliser ton bureau. 
Et rassure-toi, c’est très simple à réaliser et ça rend vachement bien. Tu peux même le faire en famille si tu veux.
1) Des verres à crayons-bics-feutres
Moi, des stabilo, des crayons,… j’en ai plein de que je range dans des trousses-plumiers donc je ne vois rien, au final je sors tout, j’oublie volontairement de ranger et y en a partout sur mon bureau. Donc ce genre de verres, c’est parfait. Mais je trouve qu’ils se ressemblent souvent ou qu’ils sont trop légers et donc ils tombent. Je voulais un truc original, un poil girly et bien pratique. Mission accomplie ! 
2) Une ardoise recto-verso
Si tu es comme moi, tu as toujours 10 000 choses à noter pour ne rien oublier. Je note dans mon téléphone, dans des carnets mais c’est quand-même plus pratique d’avoir les choses sous les yeux et pour ça, l’ardoise c’est le top ! Avec une peinture spéciale tu peux recouvrir à peu près n’importe quoi pour le transformer en tableau : un mur, une planche de bois, un cadre… Et c’est ce que j’ai fait, des deux côtés de mon support pour avoir encore plus de place pour écrire : d’un côté j’ai mis une phrase motivante et de l’autre une to do list. Mais tu fais selon tes besoins et tes envies. 
J’espère que ces idées te seront utiles. Et toi, as-tu également des astuces pour personnaliser ton bureau ? N’hésite pas à les partager dans les commentaires. 
 
A très vite ! 
Sidjie